Code de déontologie des enseignants

, par FFK

GENERALITES

L’enseignant est un membre professionnel de la FFK. A ce titre, il s’engage à respecter le code de déontologie de la Kinésiologue.

  • Il aborde, pendant ses cours, l’éthique de la profession. Il présente la FFK et met à la disposition de ses élèves le code de déontologie du Kinésiologue.
  • Il laisse ses élèves libres d’adhérer ou non à la FFK.
  • Il respecte les autres formateurs et toutes les techniques de la Kinésiologie.
  • Conformément à la loi, le tarif des cours doit être annoncé sur les documents d’informations.

ENSEIGNEMENT

  • L’enseignant n’enseigne que les techniques pour lesquelles il est qualifié, après avoir reçu l’agrément des concepteurs des cours ou de leurs représentants.
  • Il respecte en tout point le programme du cours qu’il enseigne. S’il ajoute d’autres techniques de kinésiologie, il doit en informer ses élèves.
  • Il suit le programme de recyclage concernant les techniques qu’il enseigne et met à jour régulièrement son programme de formation.
  • Il informe ses élèves s’il enseigne un cours dont les heures ne sont pas comptabilisées dans la formation de base du Kinésiologue.
  • Il enseigne de façon claire et s’assure de la bonne compréhension de ses élèves.
  • Il ne doit rien imposer comme étant une vérité universelle.
  • Il énonce clairement les règles de confidentialité au début de chaque stage et les fait respecter. Il se soumet à ces règles autant avec ses stagiaires qu’avec ses confrères.
  • Lorsqu’il fait part de son expérience professionnelle dans un but pédagogique ou lors de publications, il veille à ce que l’anonymat des personnes soit respecté. Il ne livre aucun élément permettant d’identifier les personnes concernées.
  • Il met à la disposition de ses élèves toute connaissance et tout document qui peut leur être profitable.

RELATIONS AVEC SES ELEVES

  • L’enseignant s’informe, dès l’inscription au cours, sur les objectifs et les motivations de ses élèves. Il vérifie que l’enseignement proposé répond bien à leurs besoins et à leurs attentes.
  • Il donne toute information utile aux stagiaires afin qu’ils puissent faire leur choix en connaissance de cause, non seulement à l’inscription mais aussi tout au long de la formation.
  • Il n’exerce aucun pouvoir sur ses élèves qu’il soit moral, physique, mental, spirituel, financier ou sexuel.
  • Il informe ses élèves de l’intérêt d’un travail personnel pendant la formation et tout au long de l’activité professionnelle.
  • Il ne laisse pas sortir de son cours un élève en état de stress sans lui proposer son aide.
  • Il proscrit toute forme de supériorité ou de condescendance.
  • Il met l’accent sur le potentiel de ses élèves et non sur leurs difficultés.
  • Il fait preuve de patience et de compréhension.
  • Il conseille utilement les élèves en difficulté dans leur apprentissage et dans leur pratique.
  • Il laisse à ses élèves le libre choix d’interrompre la formation.
  • Il n’impose pas à ses élèves un cursus de formation à suivre obligatoirement dans sa propre école.
  • Il veille à donner une image réaliste de la profession au quotidien.
  • Il informe les élèves sur les conditions pratiques d’une installation en cabinet.